LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Un enseignant à la retraite publie un guide pratique sur "la Tarikha Tiijaniyya"

Par journaldusenegal.com - 08/02/2018

Intitulé "La Tarikha Tiijaniyya, voie d’amour et de louange à Dieu" , cet ouvrage a été présenté mercredi.

 


© Droits réservés
Illustration livre

L’enseignant à la retraite, El Hadji Moussa Amadou Bâ, vient de publier aux Nouvelles éditions africaines du Sénégal (NEAS) un ouvrage intitulé "La Tarikha Tiijaniyya, voie d’amour et de louange à Dieu", qu’il présente comme "un guide pratique" de l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises.

 

"(…), j’ai constaté que dans le monde où j’évolue, beaucoup de gens veulent pratiquer correctement leur religion, particulièrement la +Tiijaniyya+, mais parfois, il est difficile d’avoir une référence claire, une bonne assisse cultuelle", a-t-il souligné mercredi lors de la cérémonie de présentation et de dédicace de cet ouvrage de 296 pages.

 

Selon lui, "en écrivant cet ouvrage, j’ai senti que les gens ont besoin de savoir, parce qu’il y a parfois trop de confusion et une approche parfois très complexe et difficile pour un disciple". El Hadji Moussa Amadou Bâ, qui a dédicacé de son livre à la Maison de la presse, dit "répondre à un besoin".

 

L’ouvrage, écrit entre 1995 et 2007, est "une contribution" basée sur ses recherches et "compte participer véritablement à l’éveil des consciences de plusieurs disciples", selon le préfacier Cheikh Zoubir Tidjani Chérif, petit-fils de Cheikh Ahmed Tidjani Cherif, fondateur de la Tarikha Tiijaniyya.

 

Le livre est composé de neuf chapitres qui reviennent chacun sur "Les conditions préalables et nécessaires dont il faut comprendre et accepter la quintessence avant de prendre le Wird Tiijani", "Quelques prières usuelles", " L’importance de la Ziarra", etc.

 

Il retrace aussi la vie et l’œuvre des érudits ou "Moqadem" qui ont perpétué le travail du fondateur de la Tarikha Tiijaniyya. "Il a également su illustrer plusieurs passages par des versets coraniques bien appropriés traduisant cette haute compréhension de la Tarikha Tiijaniyya", écrit le préfacier.

 

Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niass, parrain de la cérémonie et ami de l’auteur, recommande cet ouvrage qui, dit-il, "est une richesse".

 

"J’ai beaucoup appris à travers ce livre dont je recommande la lecture. (…), c’est un livre précis, didactique et pédagogique pour indiquer comment on pratique le Wird Tiijani", fait savoir M. Niass, en présence du ministre du Travail, Samba Sy, et du président d’honneur de la CSA, Mamadou Diouf, entre autres.

 

El Hadji Moussa Amadou Bâ, né en 1951 à Mbolo-Birane, dans le département de Podor, a fait ses études coraniques auprès de grands et éminents érudits, notamment Thierno El hadji Daouda Yéro Sy et Thierno Amadou Alpha Niang.

 

Cet enseignant à la retraite, devenu "Moqadem", s’est engagé à faire rayonner la "Tarikha Tiijaniyya" dans son entourage et au cours de ses nombreux déplacements.

 
MOTS CLES :  La   Tarikha   Tiijaniyya 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Le Festival cinémas d'Afrique à Lausanne en Suisse
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDuSenegal.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués